dpselection
AQM Normandie
Email : aqm.normandie@gmail.com
Flux RSS

Tri sélectif !!

Dans le cadre de notre rubrique « Bonnes pratiques, un an après », en ce début d’année, nous avons sélectionné  l’une de celles présentées par La Poste et nominée lors de notre Journée Régionale de l’Excellence  en 2015.
Une bonne pratique qui sort quelque peu de l’ordinaire  et « mérite le détour » en particulier dans sa prise en compte de toutes les composantes de la Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE).
Rendez-vous donc au centre de distribution des Colis et du Courrier  à Mortain, dès 8.00 h du matin, en pleine activité où chaque préposé prépare sa   « tournée » - ils sont 23 sur ce site - en effectuant le tri final avant de se mettre en route.

Satisfaire le client

Nous sommes accueillis par Bruno Davy, responsable de 5 sites équivalents  situés  tous en  Manche Sud et Chantal Vautier « Facteur Qualité » du site.
On refait ensemble l’historique de cette bonne pratique.
« Tout part en 2013 d’une simple discussion avec ma collègue de Château Gonthier quant à l’efficacité des tournées et des idées d’amélioration » se rappelle Bruno.
Ainsi, à Mortain, chaque tournée représente potentiellement 500 clients à distribuer et l’on comprend aisément que  tout optimisation de ce cycle est un plus sur tous les plans : économique (carburant), social (moins d’arrêts) et environnemental (réduction de l’émission de CO2).
L’idée prend alors en  compte  un paramètre essentiel, «  répondre au  réel  besoin du client ».
En fait, le délai limite  de distribution est particulièrement variable selon la nature du « produit » :
« A titre d’exemple, pour la presse, cela varie d’un jour  (presse  dite rouge) à 7 jours pour celle qualifiée de verte » ajoute Chantal.
En appliquant ce principe, on imagine  aisément  des tournées plus courtes et toutes les conséquences évoquées plus haut.

Mobilisation générale

Proposée d’abord au centre de Mortain, l’idée devenue projet « Distri date » a reçu aussitôt l’assentiment général de tous les acteurs.
«  Le début a été un peu laborieux car on ne disposait pas d’outils adaptés » se rappelle Chantal.
La création d’un calendrier perpétuel est venue  à leur  secours en facilitant ce  tri plus complexe.
Second obstacle, les habitudes des facteurs  dont la fierté est de ne jamais  laisser de plis  en attente dans les cases.
Tout cela s’est vite estompé pour que l’idée se concrétise dans la durée.


Un véritable succès

Au bout de l’essai, les résultats sont particulièrement convaincants :
Alors que l’économie annuelle  en CO2 est évaluée à 4 tonnes, la diminution des gestes « montées/descente » est  comprise entre 6000 et 9000.
«  Cette réduction de la pénibilité  aura un impact  déterminant sur la réduction des TMS » ajoute Bruno Davy « et le temps gagné au cours de la tournée sera  consacré  à une meilleure disponibilité auprès des clients ».


Un an après

L’idée a vite dépassé le seuil «  mortainais » pour être appliquée sur les 4 autres sites, puis à toute la Basse Normandie et  actuellement, expérimenté en haute Bretagne.
«  La démarche a également été labélisé AFNOR et reconnue comme pratique national au sein de la Poste » souligne Bruno.
En conclusion, il convient de saluer une démarche exemplaire  qui à partir d’une idée simple, soutenue par tous les composantes de l’entreprise,  a contribué à son développement plus durable sur les plans économique, social et environnemental.

































29/03/2016
Identification
 
mot de passe oublié ?

 
actualites AQM
voir les archives
Agenda
AQM BN