dpselection
AQM Normandie
Email : aqm.normandie@gmail.com
Flux RSS

Séminaire de lancement du référentiel RSE logistique - 28 septembre 2018 - Bercy


La logistique est un secteur économique qui représente 10 % du PIB et 1,8 millions d’emplois.

Ce référentiel sur la responsabilité sociétale des entreprises a nécessité 3 ans de travaux. Il est basé sur l’ISO26000, les 17 Objectifs du Développement Durable du GLOBAL COMPACT et sur la loi sur les rapports extra-financiers exigés par la réglementation française. Il s’adresse à toute taille d’entreprises. Il se veut un référentiel commun aux OAL (opérateurs d’activité logistique) et aux DO (donneurs d’ordre). Il permet d’affirmer des valeurs partagées par tous et de construire un langage commun à toutes les entreprises.
Il n’est ni certifiable ni labellisable pour l’instant. Un logo sera néanmoins accessible prochainement pour identifier les entreprises qui ont démarré une politique RSE.

20 entreprises ont commencé à l’utiliser ; un retour d’expérience après 6 mois d’usage est prévu.

Il est indispensable que les OAL intègrent de plus en plus d’indicateurs : gaz à effet de serre, consommations kilométriques, accidents… afin de pouvoir communiquer sur la performance.
Ils doivent également intégrer leurs parties prenantes (PP) : clients/fournisseurs ; investisseurs, salariés… La formation des collaborateurs est indispensable, notamment en termes d’éco-conduite et de comportement routier.
Ces entreprises devront réaliser leur matrice de matérialité, c’est-à-dire identifier les enjeux extra-financiers prioritaires en recueillant l’avis des PP.

Le 1er objectif de ce référentiel est de valoriser les salariés. C’est aussi de diminuer l’impact environnemental de l’activité et d’améliorer l’image de la filière (cultiver la marque employeur) afin de faciliter le recrutement. Il est absolument indispensable de valoriser les métiers de la logistique.
A noter que de plus en plus de DO font pression dans les appels d’offre (demande de véhicules au gaz, de plans de transport plus économes…).

Les entreprises OAL misent sur un changement de relation avec les DO : le prix ne peut pas rester la seule composante.

En conclusion : le dialogue avec les PP renforce l’entreprise sur ses marchés et installe une relation de confiance. Le référentiel permet d’apporter les preuves de ce qui est réellement fait. Le secteur est largement mobilisé, pour preuve les centaines de personnes présentes à Bercy le jour du lancement. La mise en oeuvre du référentiel RSE nécessite du courage de la part des OAL mais une vraie volonté existe pour aller dans ce sens.
03/10/2018
Identification
 
mot de passe oublié ?

 
actualites AQM
voir les archives
Agenda
AQM BN