dpselection
AQM Normandie
Email : aqm.normandie@gmail.com
Flux RSS

POMMIER, un attelage qui marche

Dans son cycle « Retour sur les bonnes pratiques », l’AQM a rendu visite à l’un de ses adhérents, Pommier à Dives-sur-mer, occasion de découvrir un peu plus une PME combattive et innovante dans un marché particulièrement concurrentiel.

En quelques mots

Le groupe Pommier conçoit et fabrique des accessoires dans le domaine de l'équipement pour la carrosserie industrielle à partir de la synergie de ses compétences historiques, ses hommes et ses femmes ainsi que la maitrise du processus de fabrication tel que le forgeage, l’injection plastique et l’usinage.


Le groupe possède plusieurs sociétés en France et à l'étranger et est aujourd’hui reconnu comme l’un des leaders du marché européen, offrant des produits innovants brevetés, de qualité, et un service à l’écoute de ses clients.
Pour assurer ses propres fabrications, il dispose de 4 sites industriels en Europe (3 en France et 1 en Italie) lui permettant  de maîtriser l’intégralité de la chaîne de valeur.
Ces performances globales ont permis à Pommier de traverser la crise de 2008 mieux que certains concurrents, en s’appuyant en particulier sur l’export.
Ce groupe qui fête en 2015 ses 70 ans emploie environ 250 personnes.


Attelage bas-normand

Notre visite nous porte à Dives-sur-mer où est implanté le site industriel dédié à la fabrication des attelages pour poids lourds, remorques et véhicules utilitaires.
Son Directeur Bruno Lebigot est notre hôte en nous faisant partager sa passion pour son métier et sa volonté affirmée d’améliorer la performance.
«Le site emploie 35 personnes en deux équipes » précise-t-il.
Arrivé en 2007, il a pris en 2013 la direction d’une usine qui avait obtenu les certifications ISO 9000 et ISO 14000.

Ces démarches entreprises par son prédécesseur l’ont conduit à poursuivre et à ancrer l’amélioration continue auprès du personnel, conscient de l’importance de leur implication dans les progrès des performances industrielles.
C’est sur la communication qu’il a porté son effort, découvrant que communiquer est plus complexe qu’il n’y paraît, même dans une PME.
Sa réalisation la plus spectaculaire en est la mise en place d’une « interview sécurité/environnement » entre lui et les collaborateurs ; L’idée était de faire parler le personnel sur les risques sécurité et environnementaux sur le site afin de les éradiquer. Cette bonne pratique lui a valu un prix « bonnes pratiques » de l’AQM en 2012.
La mise en place d’un espace communication au milieu de l’atelier a permis également de faire partager les informations avec les salariés.
«Cette communication efficace nous permet d’être plus réactifs  devant les aléas industriels ou commerciaux» souligne-t-il.

La visite de l’atelier surprend par sa grande propreté et la qualité des rangements.
«Nous avons engagé un programme 5S en 2014» se félicite-t-il. Cette bonne pratique a d’ailleurs été nominée aux Bonnes pratiques 2015. Il ajoute : «Cette action 5S a contribué à libérer de l’espace et  diminuer les risques d’accidents».
 

Toujours plus

Bruno Lebigot ne se satisfait pas de ces résultats et  a engagé avec sa direction industrielle une démarche liée à la RSE (Responsabilité Sociale de l’Entreprise), aidé en cela par l’ARACT et le cabinet AFCE.

Malgré un taux d’accidents en dessous de la moyenne, la direction générale a fait de la santé et de la sécurité au travail un axe  prioritaire depuis plusieurs années.

Bruno n’en n’oublie  pas moins les outils qualité plus traditionnels en  utilisant, entre autres, la méthode Hoschin pour déployer les projets industriels.

Bonne chance à Bruno et son équipe  pour  la réussite de leurs challenges futurs en attendant ses prochaines « bonnes pratiques » au concours 2016 de l’AQM .

18/11/2015
Identification
 
mot de passe oublié ?

 
actualites AQM
voir les archives
Agenda
AQM BN