AQM Normandie
Email : aqm.normandie@gmail.com
Flux RSS

Legallais innove dans la collecte et le nettoyage des gants face à la pandémie

Depuis plus de 10 ans, la Fondation d’entreprise LEGALLAIS œuvre auprès des associations de l'Économie Sociale et Solidaire pour permettre l’insertion sociale des populations les plus fragiles. Les soutiens pour le retour à l’emploi et l’accès au logement ont permis de créer un réseau de partenaires qui s’étend au-delà de la fondation. L’entreprise LEGALLAIS elle-même interagit aussi en tissant des partenariats en matière de RSE.

Le dernier en date : le nettoyage des gants.

 Au Centre Logistique, le risque de coupure est fort en raison de la manipulation de cartons et de bacs, de l’utilisation de cutters et autres équipements contondants. Des gants anti-coupure ou de manutention sont utilisés. Avec la crise sanitaire, il a fallu faire évoluer les pratiques. Le renouvellement quotidien des gants pour éviter la propagation du virus était une aberration écologique et entraînait des frais supplémentaires conséquents, passant d’un budget de 4k€ à 40k€ sur un an.



Après validation par la Médecine du Travail, contact a été pris avec l’association LA CHIFFO, chantier d’insertion caennais dans le domaine du textile, pour mettre en place un système de collecte et de nettoyage des gants en vue du réemploi.




Pour quels avantages ?

Ils sont multiples. Sur le plan économique, les coûts sont divisés par 10. Sur le plan environnemental, cette opération s’inscrit dans l’agenda 2030 de l’entreprise dont l’une des orientations est la lutte contre le gaspillage pour diminuer l’usage des ressources et diminuer les déchets. Enfin, cette opération apporte de l’activité au chantier d’insertion : collecte d’environ 250 paires par semaine, nettoyage, tri par tailles et par modèles puis livraison. Un parfait exemple d’action qui tient compte des 3 piliers du développement durable. C’est là que l’on se rend compte à quel point la RSE représente souvent plus d’opportunités que de contraintes.

Texte réalisé par Yohann MARQUES (responsable Santé Sécurité) et Brigitte DELORD (directrice RSE).

https://www.chiffo.org/
https://www.fondation-legallais.org/
https://www.legallais.com/
23/04/2021

LEGALLAIS (Caen) dans le palmarès Best Work Places des entreprises où il fait bon travailler !

"Le palmarès Best Work places distingue les employeurs qui cultivent la qualité de vie au travail. Cette attention portée aux salariés prend tout son sens à l’heure de la pandémie. L’intérêt pour les employeurs? Cette attention portée à l’épanouissement professionnel amorce en fait un cercle vertueux.

Acome a construit sa démarche RSE

ACOME a été créé en 1932 suite à la reprise de l’entreprise (Electrocable) par ses salariés.

Nous sommes la première scop de France et toujours à ce jour la plus grande scop industrielle de France.
ACOME est une entreprise de taille intermédiaire ETI avec un CA de 534 MEuro et 1910 collaborateurs répartis sur 13 usines dans le mondes.
Concernant notre activité : nous sommes un câblier. Nous concevons et fabriquons des cables cuivre et de la fibre optique pour les télécoms, le bâtiment et l’automobile.

Au niveau Responsabilité sociétale, la démarche RSE est ancrée dans notre identité.  elle est au cœur de notre statut (SCOP), et nous l’avons gravé dans nos valeurs et entériné récemment dans notre raison d’être.

En plus de l’aspect social, nous nous sommes également très rapidement emparé de l’axe Développement durable et environnement.
Au-delà des valeurs, nous avons construit notre démarche RSE progressivement, d’une façon pragmatique en cherchant à répondre à nos problématiques au fur et à mesure et cela dans un but apporter des solutions, rajouter de la valeur bref développer notre performance !

Comment avons-nous construit notre démarche ?

  • Une démarche interne en structurant notre organisation
  • Une démarche externe pour partager nos préoccupations et trouver voire mettre en place des solutions
  • En également embarquer à la fois nos managers que les équipes

Nous avons tout d’abord construit Une démarche interne en structurant notre organisation
Nous avons créé un poste de responsable environnement en 1992, développer la démarche Ecoconception. Avec des réalisations concrètes comme par exemple la mise sur le marché de nos produits « vert » des 1998 avec des fils et câbles zéro halogènes.
A l’époque c’était une démarche plutôt innovante, Madame Corinne LEPAGE, Le ministre de l’environnement de l’époque,  nous a d’ailleurs fait l’honneur de reconnaitre cette innovation en nous décernant le 1er Prix Régional de l’Environnement en 1998.

Nous sommes également sortis de nos murs pour partager nos préoccupations et trouver avec notre écosystème élargis des solutions.
Je parle d’écosystème élargis, car nous n’avons pas hésité à sortir de notre activité professionnelle.
Nous nous sommes ouvert vers l’extérieur pour construire notre démarche :
Concrètement en 2004 normandes nous avons participé à créer le cercle DRAKKAR avec 9 autres enterprises. L’objectif était avec une animation de l’AFNOR de poser les base des démarches RSE avec la SD 21000 puis l’iso 26000 .
En 2005 nous avons adhéré au Pacte Mondial de l’ONU et somme depuis signataire du global compact. Chaque année nous échangeons nos progrès sur les ODD et nous inspirons des actions des autres signataires.
Puis plus récemment nous sommes membre du 1ier cercle global compact initié et animé avec brio par Brigitte

Nous avons également construit des solutions pour répondre à des problématiques concrètes : 3 exemples : 
  1. Les profils environnementaux produit
  2. La mise en place de puits de carbone
  3. Réduction du scope 3

1- Les profils environnementaux produits ; nous avons réalisé nos premières analyses de cycle de vie en 2006. Et du coup nous avons du répondre à la question Comment mesurer notre empreinte environnementale.
Nous étions plusieurs confrontés à cette problématique. Et c’est de ce constat qu’ ACOME avec d’autres nous avons créé l’association PEP Eco-Passeport. Nous avons défini ensemble une méthodologie de mesure et de communication des profils environnementaux produits. Cette méthodologie est désormais reconnue en France et pratiquement adoptée au niveau européen.

2 - Les puits de carbone avec Normandie FOREVER
Comme tous nous sommes engagés dans la dé-carbonisation de notre industrie. Nous cherchons à diminuer nos émissions de carbone et également à compenser. Plutôt que financer des plantations en équateur , nous avons décidé de nous associer avec d’autres pour améliorer le reboisement local en Normandie.  C’est ainsi qu’est née en 2013 l’association Normandie FOREVER ;
L’objectif de cette association est simple : on regroupe des industriels/collectivités, des forestiers et des structures institutionnelles pour reboiser d’une façon durablement la Normandie.  Concrétement les industrielles apporte un financement, les structures institutionnelle (le CNRPF en particulier) construit un partenariat avec des forestiers et les accompagne dans le choix des essences et dans la gestion des forets.
Depuis 2013 c’est plus de 17 ha qui ont été replantés en Normandie.
Et nous avons une 10 aine de chantiers en cours pour cette année.

3 - Réduction du scope 3 :
Pour notre industrie les émissions lors de la fabrication (scope 1) ou directement lié à notre consommation (le scope 2) sont un bras de levier important, mais il s’avère que la plus grosse des émissions sont également au niveau du scope 3 et en particulier lors de l’utilisation de nos produits.
Du coup nous travaillons directement avec nos parties prenantes, nos clients pour apporter des solutions  pour limiter les émissions dans l’utilisation de nos produits.
Des solutions sur nos conditionnements, dans l’optimisation des camions (maquette), mais aussi sur nous emballage avec IOT et la mise en place de touret connecté.
Nous animons et participons également à des symposiums pour rechercher des solutions innovantes et proposer des solutions technique pour réduire la consommation d’énergie.

Comment embarquons nous à la fois nos managers et nos équipes ?

  1. Intégration des managers dans la construction de notre stratégie RSE
  2. Intégration des managers dans le suivi des performances
  3. Embarquer nos équipes en leur démontrant les économies réalisées avec la démarche.

1 - Intégration des managers dans la construction de notre stratégie RSE ;
Nous avons fait plusieurs ateliers pour réaliser notre analyse de matérialité. Ce terme un peu barbare, pour enfin identifier nos priorités et confronter nos priorités avec nos clients. Dans notre cas nous n’avons pas interrogé directement nos clients, mais nous avons été chercher leurs déclarations et surtout avons sollicité ceux qui savent (nos commerciaux, nous collaborateurs en contact avec nos partie prenantes) pour quantifer.
Nous avons sortis 4 axes
  • Le modèle ACOME : valeurs et éthique ;
  • L’humain au cœur du système ;
  • Industriel fiable, performant et respectueux de l’environnement ;
  • Une offre responsable à l’écoute de nos clients et partenaires.

2 - Intégration des managers dans le suivi des performances
Chaque année nous diffusons un rapport RSE et désormais une DPEF ; Pour consolider nos indicateur, nous avons mis en place une plateforme internet (avec un fournisseur TOOVALU) et chaque site vient enregistrer ces performances et ces justificatifs.
Cela nous permets non seulement de consolider, mais aussi chaque site à le moyen de se challenger par rapport aux autres.

3 - Embarquer nos équipes en leur démontrant les économies réalisées avec la démarche.
Comme certainement vous tous, nous avons cherché à sensibiliser nos collaborateurs sur les eco gestes. Affiche, campagne de sensibilisation (éteignez la lumière…).
Comme il s’agit de changer le comportement, nous avons été un peu plus loin. Nous nous sommes dit que pour changer les comportements, il fallait que nos collaborateurs voit un changement… Un changement les touchant directement…
Et donc nous avons lancé en 2018 le programme «  défi famille ».
L’idée: démontrer à nos collaborateurs que les écogestes permettent de faire des économies réelles. Et pour cela nous les avons accompagnés pour faire des économies chez eux, sur leurs propres consommations d’eau et d’énergie.
Avec les 7 vents, nous avons mis en place ce défi : pendant la période d’hiver économiser 8% sur les factures eaux et énergie => résultat en moyenne 14% réalisé !

En conclusion au niveau d’ACOME nous avons construit notre démarche RSE progressivement, en allant chercher à l’extérieur, en partageant avec notre écosystème élargis dans un but. Changer les comportements et apporter de véritable levier de performance avec des effets mesurables.



10/04/2021
Identification
 
mot de passe oublié ?

 
actualites AQM
voir les archives
Agenda
AQM BN