AQM Normandie
Email : aqm.normandie@gmail.com
Flux RSS

Eduquer au changement

La Région Normandie organise chaque année  les Rencontres Normandes du Développement Durable (RNDD) Elles sont l’occasion pour près de 500 acteurs du territoire de débattre et de partager leur pratique concrète du Développement Durable.


Cette année, le thème en était  « Eduquer et accompagner au changement », vaste sujet qui interpelle les acteurs de  nombreux domaines  depuis longtemps.
Ces rencontres 2019  se plaçaient exceptionnellement en tant qu’étape du Tour de France des Objectifs du Développement Durable (ODD), dispositif mis en place par le Comité 21, sur le thème de l'éducation et de l'accompagnement aux changements.


Une préoccupation planétaire

Adoptés  par l’ONU dès 2015, les 17 ODD  constituent le cadre de référence pour les partenaires (collectivités, entreprises, associations, citoyens, etc.) soucieux de mettre en œuvre sur leur territoire à l’horizon 2030 des démarches de transition écologique et solidaire.
Véritable feuille de route, l’Agenda 2030 couvre l’intégralité des enjeux de développement durable: climat, biodiversité, énergie, eau, santé, éducation, réduction des inégalités, lutte contre la pauvreté, etc.
Le Global Compact des Nations Unies est en charge de cette mise en œuvre au niveau de chaque Relais local officiel en France, le Global Compact France rassemble près de 1 100 entreprises et plus de 100 organisations à but non lucratif.

Une autre façon d’habiter  notre planète

Le conférencier  Roland Gérard a fait partager sa vision  de  cette éducation au changement.
Grande Figure de l'Education à l'Environnement depuis les années 70, fondateur du Réseau Ecole et Nature,  son parcours est à la croisée de l’éducation à la nature et de la transition écologique.
« Nous devons mettre en œuvre une éducation à une autre façon d’habiter la Terre » a-t-il dit en insistant sur la nécessité d’un renouveau éducatif et des pédagogies actives.
« La connaissance vient de l’expérience, disait Albert Einstein »
Il ne préconise pas de méthode particulière  et propose plutôt de les alterner  en n’oubliant pas « qu’apprendre doit être un plaisir et qu’éduquer c’est d’abord montrer  l’exemple ».
Il se veut positif et optimisme quant à la résilience de l’humanité
«  nous avons su reformer la couche d’ozone et .… remettre des poissons dans la Seine »

Une région ambitieuse

Le président de  la Région Hervé Morin a fait un large tour d’horizon  de la politique normande  particulièrement volontariste dans de nombreux domaines.
« Il est plus facile d’agir maintenant devant la véritable prise de conscience de la situation par nos concitoyens » a-t-il dit
Il a rappelé d’abord l’action dans le domaine agricole  qui se veut sortir du cercle vicieux environnement/contrainte pour un environnement/création de valeur.
« 6000 agriculteurs ont signé notre charte écologique » s’est –il félicité.
L’adaptation de l’agriculture au changement climatique, les nouvelles pratiques agricoles et développement de l’agriculture biologique constituent des axes forts.
La Normandie reste ambitieuse pour ce qui concerne les énergies renouvelables, en particulier dans la relance de la filière hydrolienne , la méthanisation sans oublier  celle de l’hydrogène…. « …..La Normandie, la région de toutes les énergies… »
Le Président a rappelé aussi l’investissement régional (100 M€) dans le bâtiment durable.
L’économie circulaire s’affirme comme enfin un axe prioritaire de la politique régionale.

Un GIEC normand

Le plus spectaculaire de ce discours   aura été l’annonce de  la création d’un GIEC normand, co-présidé par les professeurs Benoit Laignel et Stéphane Costa dont la compétence est internationalement  reconnue.
Composé d’une quinzaine de personnes, cet organisme devra rendre  ses conclusions en juin 2020 en répondant entre autres à ces questions «  Quels seront les impacts du changement climatique en Normandie ? Comment la Région peut-elle le limiter grâce à ses politiques ? »
« En Normandie, depuis 1970, la température moyenne a augmenté d’au moins 2,2°C, au-dessus de la moyenne mondiale de 1.8 »  s’est inquiété Benoit Laignel.

Eduquer …l’entreprise

Parmi les nombreuses tables rondes et ateliers, nous avons retenu celui plus proche de nos préoccupations, le  monde de  l’entreprise.
Animé par Florence Vivier (CCI Caen), cet atelier  bénéficiait de la présence  d’entreprises bien connues de l’AQM et de ses adhérents , NEREPIX, LEGALLAIS et NATIXIS qui  portaient témoignage de leur bonnes pratiques quant à la sensibilisation des salaries au Développement Durable.
Il ressort des  exposés et débats que les éléments clés sont avant tout, l’engagement et l’exemple de la «  Direction ».
« L’entreprise doit redéfinir sa stratégie en premier » souligne l’un des intervenants de NATIXIS.
La norme X 30 036  peut aider les dirigeants à cette mise en œuvre.
Suit la participation de salariés, certains parlent d’ambassadeurs. NEREXPIX  accorde 30 mn par jour à son personnel pour  apporter leur contribution au pôle RSE : nettoyage, énergie, fabrication de produits ménagers…
Le nettoyage des plages  est devenu une action emblématique de LEGALLAIS suivi par NEREPIX.
La Fondation LEGALLAIS représente à cet égard une excellente plateforme.
Enfin, une communication  pertinente   se veut accompagner ces démarches de sensibilisation.
Tous reconnaissent que cela  doit se placer dans la durée et s’intégrer dans les valeurs  de l’entreprise  afin d’éviter le «greenwashing ».

Epilogue

Le buffet des rencontres  a également permis d’échanger sur le temps méridien.
Une fois de plus, cette manifestation a rencontré un succès mérité  en permettant à tous les acteurs du territoire d’horizons très divers  de partager expériences et bonnes pratiques.
En sollicitant ses entreprises partenaires à témoigner, l’AQM démontre ainsi sa place incontournable au sein du monde de la RSE normande.
26/10/2019
Identification
 
mot de passe oublié ?

 
actualites AQM
voir les archives
Agenda
AQM BN